Sulfate de Fer II Heptahydraté

Le sulfate de fer II est un agent floculant, réducteur, mordant, oxydant, ... utilisé dans de nombreux domaines.

À partir de 2,00 €
Expédition

Dans toute l'Europe

Paiement sécurisé

CB, Virement, Paypal ...

Réf.
SULFER19036DSN

Le Sulfate de Fer II Heptahydraté est un sel de fer(II) se présentant sous la forme de cristaux vert brillants et humides. 

Le Sulfate de Fer est utilisé dans la peinture à l'ocre comme agent anti-moisissures et comme mordant. il permet de dilater les pores du bois afin de faire pénétrer l'Huile de Lin contenue dans la peinture à l'ocre. Il permet aussi lors de la cuisson de la peinture de réagir avec l'huile de lin afin de la saponifier pour que celle-ci puisse se diluer à l'eau. La peinture à l'ocre pour le bois devient alors une peinture à l'huile qui se dilue et se nettoie à l'eau.

Principales utilisations

  • Traitement de l'eau et des eaux usées : agent précipitant et floculant.
  • Réduction du chromate dans le ciment.
  • Mordant en teinture.
  • Production de pigments noir, rouge, bleu, vert, ou bien violet.
  • Additif en galvanoplastie.
  • Traitement du bois : donne un aspect "vieilli" aux bois neufs.
  • Placage au fer.
  • Additif pour purifier les encres.
 

Caractéristiques

  • Formule brute : FeSO4.7H2O
  • Origine : France
  • Pureté : 95% environ
  • Numéro Cas : 7782-63-0
  • Numéro CE : 231-753-5

Synonymes (liste non exhaustive)

Sulfate ferreux, vitriol vert, couperose verte, chalcanthum (latin), vitriol de Chypre, mélantérite

 

Conseils d'emploi

Fabrication d’une encre gallo-ferrique : encre noire totalement indélébile qui prend une couleur rouille après plusieurs centaines d’années.
  1. Casser 10g de Noix de Galle et les tremper dans 200g d’eau jusqu'à ce qu'une couche de moisissure apparaisse à la surface. Vous pouvez remplacer les noix par de la Poudre de Tanin.
  2. Faire chauffer le liquide à feu très doux (ne pas faire bouillir).
  3. Ajouter 6g de Sulfate de Fer et 10g de Gomme Arabique. Le liquide devient alors très foncé.
  4. Filtrez puis laissez refroidir. L'encre est encore assez claire, mais elle va noircir au contact de l'air.
Aciérage électrolytique du cuivre : il s’agit de déposer électrolytiquement à la surface des pièces de cuivre une mince couche de fer.
  1. Préparer un bain composé de 13kg de Sulfate de Fer, 10kg de Chlorure d’Ammonium et de 100L d’eau.
  2. Ajouter à ce bain 300g de Citrate de Soude pour empêcher la précipitation des sels ferriques basiques.
  3. Pour obtenir plusieurs couches de fer avec immersion de plusieurs heures : sortir les clichés, les poncer légèrement avec une Mousse à Poncer Microfine puis les remettre au bain après rinçage; cela pour éviter les piqûres.
Pictogramme(s) Pictogramme SGH07 Attention
Phrase(s) de Risque

H302 : Nocif en cas d'ingestion
H315 : Provoque une irritation cutanée
H319 : Provoque une sévère irritation des yeux

Conseil(s) de Sécurité

P305+P351+P338 : EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX: rincer avec précaution à l'eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être fac

Plus d’information
Pays de fabrication France
Numéro CE 231-753-5

Chimiques

Caractéristiques Spécifications
Sulfate de fer II Heptahydraté > 95%
Fer (Fe2+) Env. 17,6%
Soufre (S) 11,3%
Magnésium (Mg) 1,0%
Humidité (H2O) < 4,0%
Composants insolubles dans l'eau 0,04%

Physiques

Caractéristiques Spécifications
Aspect Solide cristallin
Couleur Vert brillant
Odeur Inodore
Masse molaire 278,01
pH (400 g/L à 20°C) 2.5
Point de fusion 64°C / 147,2°F
Pression de vapeur à 25°C 14,6 mmHg
Densité à 20°C 1,89 g/cm3
Densité apparente 1,04 kg/m3
Hydrosolubilité à 20°C 400 g/l
Température de décomposition 400°C
Nous avons trouvé d’autres produits qui pourraient vous intéresser !